top of page
Rechercher

Jouer dehors: les bénéfices développementaux pour les enfants

Passer du temps à l’extérieur est bénéfique pour le développement global des enfants. En ce sens, le programme éducatif à la petite enfance « Accueillir la petite enfance » sépare le développement de l’enfant en 4 domaines pour lui permettre de bien se développer.


1. Domaine cognitif

2. Domaine physique et moteur

3. Domaine langagier

4. Domaine social et affectif


Voici quelques exemples de ce que votre enfant pourrait développer lorsque celui-ci profite de l’extérieur avec vous.


Au niveau cognitif, le jeune va apprendre de nouvelles connaissances. Il va poser des questions sur ce qui l’entoure. Les essences d’arbres, les animaux qu’il y a dans la forêt, etc. L’enfant développe aussi son sens de l’observation en disant : « Regardez ! Des traces dans la neige ... Regardez ! Un écureuil. » Pour en ajouter, il résout des problèmes lorsque celui-ci doit traverser un obstacle. Il réfléchit et trouve une solution par lui-même.


Au niveau physique et moteur, l’enfant développe sa motricité globale en renforçant son tonus musculaire et ses mouvements locomoteurs lorsqu’il marche et s’active pour dépenser son énergie. Il développe aussi son équilibre lorsqu’il marche dans la neige durant l’hiver ou en faisant du vélo. Au niveau olfactif, ils vont sentir les odeurs des arbres (sapin, épinette etc ...). Au niveau visuel, ils vont observer divers animaux, oiseaux et tout insecte qui se cache dans la forêt. Durant l’été, ils vont toucher aux roches, à l’eau et bien plus... Durant l’automne, ils vont prendre dans leurs mains les feuilles qui tombent des arbres. Ils vont les toucher, les froisser, les sentir, etc. Durant l’hiver, ils vont tapoter la neige et s’apercevoir que c’est très froid. Finalement, au niveau auditif, ils vont entendre le son du vent sur les feuilles, le chant des oiseaux, le craquement des arbres, etc.


Au niveau langagier, il va développer son langage oral en s’exprimant avec des phrases, tout dépendant de l’âge de celui-ci, et découvrir des nouveaux mots. Par exemple, il va connaitre le nom des animaux de la forêt, le nom des arbres, etc. Par la suite, l’enfant sera émerveillé par la lecture des panneaux d’interprétation. En se promenant dans les sentiers du Mont-Bellevue, il va découvrir les différentes stations d’informations qui parcourent les sentiers et les différentes images qui sont sur celles-ci. Il va essayer de deviner ce qu’il y a sur les affiches et cela va lui permettre de se développer.


Au niveau social et affectif, les enfants qui passent du temps à l’extérieur vont développer leurs compétences sociales. En ce sens, ils vont rencontrer plusieurs personnes (marcheurs, skieurs et cyclistes). Ils vont même rencontrer des personnes qui marchent avec leurs chiens. Vos enfants vont dire bonjour aux marcheurs et demander s’ils peuvent donner une caresse aux chiens qu’ils rencontrent. Après les avoir caressés, ils vont leur dire merci. Tous ces gestes vont leur permettre de développer leurs compétences sociales. Par la suite, vos enfants vont développer leurs compétences émotionnelles. Par exemple, ils vont exprimer leur joie lorsqu’ils passent du temps à l’extérieur ou, au contraire, ils peuvent exprimer de la peur lorsqu’ils verront de nouveaux animaux qu’ils ne connaissent pas.



Source :


MINISTÈRE DE LA FAMILLE ET DES AINÉS. Accueillir la petite enfance, Le Programme éducatif des services de garde du Québec. Les Publications du Québec. 2019.

PAPALIA D., MARTORELL, G., Psychologie du développement de l’enfant, 9e édition, Édition Chenelière, 2018

Kommentare


bottom of page